Anthony Morel

J'aime Séné :

Je suis profondément attaché à notre commune.

J’ai 34 ans, cela fait 28 ans que je vis à Séné. Mes racines et mon histoire familiale ont été marquées par les SINAGOTES et SINAGOTS.

Ma grand-mère a été la première immigrée à Séné. Vietnamienne, elle a rencontré mon grand-père Sinagot, à Saigon alors qu’il combattait pendant la 2nde guerre mondiale contre les troupes japonaises. Après la naissance de leurs enfants ils ont dû fuir la dictature communiste, qui voyait d’un mauvais œil cette union.

C’est à cette époque que mon grand-père retourna à Séné avec ma grand-mère. Ils n’avaient absolument rien et ont été accueillis chaleureusement par les habitants qui les ont aidés. Les Sinagots ont un caractère fort mais le cœur sensible. Ils ont fait preuve d’une grande tolérance et de solidarité en faveur de mes grands-parents, mes parents et moi-même.

Ces valeurs, qui traversent notre commune, marquent à jamais mon histoire et me liera toujours à Séné. Mes racines et mon cœur sont Sinagots.

Je souhaite m’inscrire dans la vitalité et la force de notre commune, qui bénéficie d’un tissu associatif remarquable et dynamique, indispensable à la cohésion sociale et la solidarité.

C’est pourquoi je soutiens et sponsorise depuis sa création maintenant l’équipe féminine de football de Séné via mon entreprise de communication. Cette équipe est un symbole d’exemplarité de l’égalité entre les femmes et les hommes, une valeur incontournable au XXIème siècle.

A côté de mon entreprise, je suis aussi professeur d’histoire-géographie.

J’aime transmettre : l’histoire, une matière qui permet de savoir d’où nous venons ET qui nous sommes, car je considère qu’il faut se servir du passé pour construire notre futur ainsi que la géographie qui permet de connaitre son territoire, ses atouts comme ses faiblesses.

C’est la même chose pour Séné, il est important de valoriser et préserver l’identité de notre commune, un pilier essentiel pour construire et ancrer durablement Séné dans le XXIème siècle.

Je souhaite incarner le candidat du renouveau avec la volonté de rassembler :

Ma candidature est celle du renouveau ayant comme volonté de rassembler !

Du renouveau d’abord,

La démocratie, c’est le débat, mais aussi l’alternance, en particulier dans une ville où la majorité actuelle brigue un 3ème mandat. Faute de mieux, cela voudrait dire, « on ne change rien » avec une majorité en place depuis 18 ans.

Comme beaucoup d’habitants, je ne me retrouve plus dans l’offre politique locale qui a seulement divisé Séné pendant tant d’années et qui repose sur le sectarisme idéologique.

Je regrette que les forces politiques en place à Séné ne sachent pas co-construire ensemble.

Séné vaut mieux que cela. Par exemple, sur les dossiers difficiles ou sensibles, ce n’est jamais blanc ou noir. La complexité nécessite de l’écoute, du partage et de la pédagogie afin qu’une mesure soit mieux prise et acceptée.

Je veux offrir une alternative nouvelle, crédible et responsable aux Sinagots.

C’est la raison pour laquelle la liste que je présenterai sera une liste qui rassemble.

Ce que je propose, ce n’est pas la division mais bien le rassemblement des forces vives Sinagotes, pour porter un projet collectif et ambitieux pour Séné.

Sur notre liste, tous les catégories socioprofessionnelles et tous les quartiers seront représentés.

Notre ambition est de présenter une liste sans étiquette riche de Sinagotes et Sinagots, avec des expériences multiples, des compétences multiples, qui aiment Séné et souhaitent s’y engager.

C’est une liste citoyenne sans étiquette et entièrement auto-financée, afin de pouvoir mener la politique la plus en faveur qu’il soit pour les habitants de Séné.  Notre ambition est immense. 

Toutes les sensibilités modérées et constructives seront aussi représentées : du centre gauche à la droite.

Nous sommes dans l’ouverture : pour paraphraser Jean Monnet,  « l’esprit de cette candidature n’est pas de coaliser les voix mais d’unir les personnes ».

Un projet partagé et ambitieux pour Séné et les Sinagots

Mon ambition est d’unir les personnes autour de valeurs fortes, comme le développement durable, les solidarités, l’économie circulaire, le manger local ou encore la cohésion sociale en confortant la vitalité du tissu associatif culturel et sportif remarquable.

Dans cette dynamique, Vannes Agglo jouera aussi un rôle important dans nos politiques publiques, notamment dans le développement économique de nos entreprises, qui créent de l’emploi et des perspectives d’avenir pour les habitants. Séné doit donc être davantage investi dans l’agglomération.

J’attache aussi beaucoup d’importance au sujet de l’écologie. C’est un sujet majeur, c’est même le plus grand défi de l’humanité, qui n’échappe pas à Séné.

Préserver l’environnement doit être vu comme une opportunité pour Séné et ses habitants. C’est de l’avenir des Sinagots et des futures générations dont on parle. Nous défendrons une écologie positive et non punitive.

Pour ce faire, la proximité et le dialogue seront au cœur de notre projet.

Grâce à la dynamique et la cohésion de notre équipe, ce défi est possible.

C’est ensemble que nous avancerons et pas autrement.

Séné et ses habitants ont les atouts et les talents pour réussir ce pari.

Redimensionner la police